Ne trahissez pas votre promesse.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pile-ou-Face. Hmmm ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Pile-ou-Face
Ceux qui ont su se vendre
avatar

Nombre de messages : 68
Humeur : BCBG - Beau Cul Belle Gueule
Date d'inscription : 24/04/2008

Schéma anatomique
Age: 23

MessageSujet: Pile-ou-Face. Hmmm ?   Dim 27 Avr - 22:15

Ce "Surnom" d'où vient il :


Ah ah, ça vous intrigue hein ? Vous savez, je suis assez joueur. Je pourrais décider de vous laisser mariner dans votre propre curiosité.
Allez, avouez, vous ne pouvez rien faire contre moi.
Vous êtes obligés d’attendre que je daigne enfin vous donner l’origine de mon surnom.
Vous n’avouez pas ? Alors sortez votre nez de cette feuille tout de suite, abruti ! Et mettez-vous la dans le cul tant que vous y êtes !
….

Oui, oui, ok, je me grouille.
Ben, mon surnom, vous voyez, c’est Pile-ou-Face. Tout bêtement parce que, lorsque j’étais petit, j’adorais les tours de magie. Et je faisais disparaître des pièces dans mes oreilles. (Et dans celles des filles, aussi. Ça les faisait crier….j’adorai leur faire peur.)
Bon après, certains disent que c’est aussi parce que je porte toujours une pièce autour de mon cou, accrochée à un collier. Ben oui. En fait, quand j’hésite, je joue toujours avec la pièce. C’est elle qui me guide. Et moi qui lance le destin en joue. Comme ça, si quelque chose tourne mal, je peux dire que c’est à cause de la pièce. Et quand ça marche, eh bien je suis content. De toute manière, j’ai toujours fait les bons choix, grâce à ma pièce porte-bonheur. C’est pile, ou c’est face, et ça fait Pile-ou-Face et ça, c’est moi.


Age :

23, l’âge de la déraison, l’âge de l’illusion, l’âge de la passion. Putain, vivement que j’en ai 24. Pensez à mon anniv’ s’il vous plaît !

Profession:

Aquarelliste, illustrateur, écrivain.

Bagage :

Alors, mon bagage, c’est ce truc sans forme que vous voyez à côté de mes pieds. C’est le sac de hockey de ma sœur, alors pas question de se moquer, d’accord ?
Dedans ? Mais vous êtes ultra-curieux ! Bon, bah…je vais pas l’ouvrir quand même…en fait je sais plus ce que j’ai mis dedans…je suis un peu du genre étourdi, vous voyez, héhéhé…laissez-moi réfléchir…
Hmmm, à coup sûr, il y a toutes mes affaires de peinture. Aquarelles, pinceaux, feuilles. Mon journal intime, aussi. Des mouchoirs. Des fringues de rechange. Du dentifrice (je déteste puer de la gueule.) Ah merde, j’ai pas pensé à ma brosse à dent – tant pis, je me débrouillerai avec mon doigt. Hey ! pas la peine de me regarder comme ça.
Des lunettes de soleil. Un shampoing, un gel douche. Un Ipod. Une boîte de préservatifs (sortons couvert, c’est ce que je dis.) Oh mon dieu, c’est casse-tête, votre question. Qu’est-ce qu’en a à faire de combien de paires de chaussettes j’ai dans ma valise ? Hmm



Physionomie:
Aha ! Bonne question. Bon ben, écoutez, j’ai déjà fait un autoportrait de moi.
De silhouette, je suis plutôt grand, plutôt bien foutu – je fais attention à mon corps, moi, messieurs dames. Au niveau de la tête, eh….j’ai une tête de fille, à ce qui paraît.
Et c’est vrai. Un grand nez aquilin, une bouche petite et rose, des yeux énormes et brillants…gris, les yeux. C’est pas aussi classe que du bleu clair, mais je les aime bien, mes yeux gris. Pommettes hautes, joues roses, air fragile. Oui, je suis quelqu’un de sensible, et ça se sent sur mon visage. Un petit air de rêveur, de gamin égaré dans la nature.
Un air fragile, pur, un visage encadré par une touffe de cheveux noirs-bleus (je me les suis fait teindre.) Mes cheveux, c’est la misère du monde. J’ai une coupe assez courte, mais ils se débrouillent quand même pour occuper tout l’air autour d’eux en se barrant en épis interminables. J’ai beau me coiffer, je n’arrive jamais à rien. Ce qui me donne encore plus l’air de me lever du lit. Ce qui est souvent le cas. Hmm.
J’ai la peau matinée par le soleil et le dessous des pieds blancs. Normal, je suis d’origine marocaine, et ça ne fait pas si longtemps que je suis en France. Comme dit Noir Désir :
« Je suis un mannequin glacé avec un teint de soleiL »
Yeah, man, ça en jette, cette chanson !

Caractère:
*s’étouffe violemment et recrache la moitié du verre de coca qu’il était en train de boire*
Huh…c’est quoi cette question ? Qui a écrit cette putain de question ?
Ben écoutez, je suis quelqu’un de flemmard. Ce que j’aime ? M’allonger au soleil et regarder les nuages. Ça, c’est la vie, man. J’ai pas besoin de fumer quoi que ce soit pour me sentir bien. Je trouve toujours un moyen de me sentir bien. Je suis heureux avec très peu de choses. Un crayon, une feuille. Ou seulement la feuille – je suis doué en origami. Ou seulement le crayon – je peux écrire sur tout ce que je trouve. Ou aucun des deux – tant que j’ai le ciel au-dessus de ma tête, tant que j’ai le métro qui passe sous mes yeux, tant que j’ai une tâche de poussière sur mon carrelage indigo, tant que j’ai le sourire de cette fille qui me regarde au stand de glace…je suis heureux.
Heureux de tout, heureux de rien. Tout m’amuse et je ne prends rien au sérieux. Je glande tout le long de ma journée, j’aime autant la pluie que le soleil, j’aime autant le silence que le bruit, autant le jus d’orange que le bloody mary.
Mes défauts ? Je suis toujours en retard, continuellement. Je parle mal – je le sais, c’est vrai. Je sais bien que j’ai l’air un peu brusque, un peu froid, faut pas s’y fier, c’est faux. Et en plus j’ai ce tic débile qui m’oblige à faire des « hmm » et des « man » à tout bout de champ.
Je suis égoïste – j’ai pas honte de le dire. J’essaie de faire des efforts, vous me direz : regardez, hier encore j’ai bien voulu offrir mon parapluie à une jolie fille. (elle venait de me payer le resto. Je pouvais pas la laisser se tremper sous l’orage, non ? Et puis, j’avais gardé mon pull à capuche, alors…)
Ah oui, je crois toujours avoir raison sur tout et c’est très, très dur de me faire démordre d’une idée que j’ai prise. Mais bon, c’est comme ça, avec Pile-ou-Face ! je ne me trompe jamais, alors il vaut mieux m’écouter que d’aller contre moi. Ok, man ? ué, tu me plais toi.
Ah oui, je suis nul en maths, aussi. Pour moi, 1+1=3 et c’est logique, alors 2+2=5 et 3+3=7, etc. Et un point est un cercle. Et un cercle trigonométrique arithmétique théorique Euclide, eh ben c’est de la merde ! Voilà.
Hey, mais attendez, je ne vous parle que de mes défauts depuis tout à l’heure. c’est pas que je sois vaniteux, mais j’aime bien qu’on me dise mes qualités aussi.
Ouais, parce que vous voyez, je suis aussi quelqu’un de très ouvert d’esprit. Trop ? Peut-être. Vous verrez pas plus tolérant et sympa que moi. J’aime tout le monde. Et le monde m’aime. (bon d’accord, peut-être pas. Mais il me supporte encore, apparemment, héhé. Ou alors il fait semblant et je m’en fous.) Bref, toi, man, je t’aime ! Et toi, woman, je t’aime aussi (si ce n’est plus !)
Et vous voyez, à partir du moment où on s’aime, on peut aimer les autres. Et à partir du moment où on aime les autres, on peut aimer tout et n’importe quoi. C’est pour ça que je suis heureux.
Je m’aime.
Je t’aime.
J’aime.
Hmm.


Ce que vous fuyez avec tant d'ardeur:

le boulot. Je m’en moque du reste. Mais le boulot, c’est relou, tu vois. Je suis pas PDG, alors je peux pas *censuré pour de bonnes raisons*. En fait, j’aimerais avoir mes deux mois pour pouvoir bosser sur mon projet personnel, et pas sur ceux que me file mon boulot, qui sont sympas mais qui ne viennent pas de moi.

Quel mot avez vous laissé avant de tout quitter:

Mon mot ? Je l’ai laissé sur le répondeur de ma copine. Je savais pas quoi en faire, en fait. Elle a pas décroché.
Alors j’ai simplement fait : « Hmmm. Man. Galère. »
Pas très classe ni sexy, hein ?



Portrait familial:
Ah non, on parle pas des sujets qui fâchent, s’il vous plaît ! J’ai une sœur qui aurait dû être un mec. De toutes évidences, une maman et un papa. Des cousins et ainsi de suite, je vais vous expliquer par où je suis né non plus ?

Portrait que votre famille ferait de vous:

« Mon fils est un artiste. Ça craint. S’il vous plaît, trouvez-lui un travail raisonnable dans l’entreprise de boulons du tonton José. » El padre.
« Mon fils est un cancre, mais il est adorable. S’il le voulait, il pourrait avoir un avenir en or, vous savez ? et puis, il est trop mignon. C’est si dommage qu’il ne vive plus à la maison…il m’aidait toujours à débarrasser le lave-vaisselle. » El madre.
« Le frangin ? Aha, c’est un sacré celui-là ! Ben, en fait, il est comme un chewing-gum. Uep. Un chewing-gum. Tu peux faire ce que tu veux, t’arriveras jamais à le casser, ni à t’en débarrasser, ni à t’en passer. Ce qui n’empêche pas qu’il finira quand même sur le trottoir. » Merci la soeurette. Je précise qu’elle est championne de hockey. Alors ne cherchez même pas à la toucher, bande de mecs vicieux et pervers, ou je vous défonce.


Manie(s), tic(s), maladie(s), phobie(s), obsession(s), antécédent(s):

« Hmmm. Man !” Je crois que ça veut tout dire. Sinon, j’adore m’allonger dans un coin et faire la sieste. C’est grave, docteur ?

Quel genre d'écrivain croyez-vous être:
Mais….euh….*complètement déstabilisé, le jeune homme devant vous cherche une répartie quelconque pour le tirer d’affaire* c’est plus que pourri comme question !
….
….
Je suis l’écrivain arc-en-ciel. Je suis l’écrivain du hasard. Voilà. C’est ça. Je suis un surréaliste nouveau ! Yeah, man !
Quel chef-d'œuvre comptez-vous écrire: *se racle la gorge d’un air gêné* C’est bien parce que c’est vous, hein. Ce que je voudrais absolument faire, c’est un livre pour enfants, un livre illustré. Un livre doux comme un abricot, un livre qui sent bon la rose et les pétales d’été, un livre chaud comme la neige pour réchauffer les vieilles âmes dans ces corps si jeunes. Un livre plein de poésie et de charme, mais très simple, parce que c’est dans le plus simple qu’on trouve le plus beau.


Quel est votre vœu le plus cher:

Aucun. Je vous l’ai déjà, je suis heureux avec ce que j’ai.


Vers quoi ou vers qui s'oriente votre désir de vengeance:

Hein ? De quoi vous me parlez là ? j’ai une tête de killer ? Non. Je suis un bon garçon, moi, monsieur. Vengeance. Non mais. Arrêtez de boire, monsieur.

Avez -vous un casier judiciaire:
Nop !

Orientation politique:
…….mai 68. Ouais. J’aime les années 68.

Orientation sexuelle:

.....j’aime les années 69 aussi. Ouais.

Quel est votre plat préféré:

Celui que mes copines préfèrent. C’est plus facile pour commander au resto.

Celui que vous détestez:

Celui que ma mère préfère. Le gigot d’agneau. Et le ramadan.

Quelles sont les raisons qui vous ont fait écrire ou vous feront écrire:

J’écris, donc je pense. Et j’ai pensé tôt. Parce que j’ai pensé juste. Vous avez compris ?....

Croyez-vous en votre inconscient:

Oui. L’inconscient, c’est le maître à penser de tous, c’est le mode de communication le plus universellement reconnu, c’est la liberté, c’est la jouissance, c’est….c’est la vie ! J’y crois plus que tout et je fais totalement confiance au mien – et au vôtre.

Qui est votre idole:
J’en ai pas. Ça coûte moins cher. Moins de posters à acheter et à coller sur les murs de la chambre.

De quoi avez-vous peur de manquer pendant ces trois mois:
Des jolies filles, des mecs sympas, de gens intelligents.

Ce qui vous excite:
……les petits boxers en dentelle et le bodypainting ! *sourire pervers et rêveur*

Quel rêve faites vous le plus souvent:

………ahem….eh bien, je suis dans Alice au Pays des Merveilles, et le chat de Cheschire apparaît, et il me dit : « On fait une partie de cartes ? »

Quel cauchemar:
Le chat de Cheschire me dit : « Ta sœur s’est faite draguer trois fois hier. Je crois qu’il est temps pour elle de se marier au Duc de l’Aquitaine, Eduardo de la Mirandole Erasmique Rabelaisaien. »


Racontez moi enfin comment vous m'avez séduit dans l'arrière-salle du café, l'histoire que vous m'avez raconté,
et qui fait que je vous ai choisis parmi tant de candidats:


Je vous ai séduit ? Ah oui ? hey c’est super ça !
Hmmm oui pardon je m’égare.
Je suis arrivé vers vous, le regard rêveur, la bouche enfantine marmonnant quelques mots :
« Il était une fois
Le rien
Puis le tout
Puis le vide
Et ils vécurent heureux. »
Vous m’aviez longuement regardé de travers, vous demandant surtout quel illuminé venait vous chanter son verbiage. Et ô, bel oiseau, gentil, gentil poète en herbe, je vous ai alors dit :
« On joue à pile ou face ? »
Je crois que vous aviez dit oui.
Pile, j’enterrai mon avenir, face, je l’enterrai tout autant.
La lumière qui brille sur un bord de métal. Un peu d’argent liquide pour cintrer votre regard. Quelque poudre argenté pour voler aux étoiles la splendeur fatale d’une pauvre âme…
C’est pile. C’est face. C’était là l’enjeu, le danger, la sensation, c’était là ce qui me grise…
La sensation qui retombe, virevolte… une larme de destin qui tombe sur ma main.
Et la chute, finale, et la danse, lascive.
Deux secondes, pas plus ; deux secondes de beauté, de tension, d’attention.
Un instant qui jamais plus ne se reproduira.
Qui s’efface…
Face.
Je crois que vous aviez souri.
Et là, je vous ai dit que j’adorai les étoiles. Et que c’était pour ça que j’adorai vos yeux.

Comment avez-vous connu Cachtíc?

Hollow Dream, héhéhé.


J'accepte que mon personnage disparaisse au cours de l'aventure à quelque moment que ce soit si cela est nécessaire au déroulement de l'intrigue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M. Whittier
Chef d'atelier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1580
Humeur : Biblique
Date d'inscription : 20/04/2008

Schéma anatomique
Age: je parierais pour centenaire....

MessageSujet: Re: Pile-ou-Face. Hmmm ?   Lun 28 Avr - 13:25

Tiens.... El madre, vraiment c'est un concept intéressant mu


Sort de ce corps Janis ! depuis quand tu te mets à faire dans l'eau de rose, ça sent le moisit affraid
*c'est bien la première fois qu'on parle des étoiles dans mes yeux, c'est très très louche cette histoire...*

bois


embarcation immédiate pour ce "poète" bien secret et son bagage qui ressemble à une bombe à retardement




Fiche Validée



et je te laisserais même pas corriger ta faute Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cachtice.forumchti.com/portal.htm
 
Pile-ou-Face. Hmmm ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Čachtíc :: ----IN ---Ce que vous êtes enfin prêts à laisser derrière vous :: Souriez! le petit oiseau va sortir-
Sauter vers: