Ne trahissez pas votre promesse.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Psycho-Boy

Aller en bas 
AuteurMessage
Psycho-Boy
La médecine est née du mal, si elle n'est pas née de la maladie.
avatar

Masculin Nombre de messages : 534
Localisation : Dans la gueule du loup
Humeur : Space Mountain
Date d'inscription : 23/04/2008

Schéma anatomique
Age: 21

MessageSujet: Psycho-Boy   Mer 23 Avr - 13:38

Surnom : Psycho-Boy... Je dois ce charmant sobriquet à un connard de ma classe au lycée à qui j'ai pété le nez, pour je ne sais plus qu'elle raison, ou peut-être que je m'en souviens mais j'ai foutrement pas envie de vous le dire. Cette histoire m'a valu une semaine d'exclusion. A mon retour j'avais droit à du Psycho-Boy par-ci, Psycho-Boy par-là, accompagné de rires bien gras (bande de fils de putes). En à résulté beaucoup de nez défoncé, et une exclusion définitive.

Age :
21 ans.

Profession : Sans.

Bagage :
Dans un grand sac de voyage en épais cuir marron de fabrication marocaine, fermé par deux larges sangles, j'ai jeté tout ce dont je pensais avoir besoin pour cette foutu retraite d'écrivain :

Trois jeans plus ou moins usés.
Deux chemises blanches.
Deux chemises manches courtes à motifs abstraits.
Quatre T-shirts à manches longues dont deux gris chiné, un rouge et un bleu marine.
Deux T-shirt sérigraphié, l'un orange avec "Mother Fucker" en majuscule, imprimé en violet, l'autre gris chiné avec une main faisant un doigt d'honneur imprimé en noir.
Des slips, chaussettes de sport.
Une veste kaki telle que l'on en trouve dans les surplus de l'armée.
Un sweat à capuche rouge.
Une trousse de toilette a carreaux noir et rouges contenant : un rasoir électrique, une brosse à dent électrique, un embout neuf pour la brosse à dent, deux tubes de dentifrice, deux gel douche, un couteau suisse, un déo-bille, un flacon de parfum Kenzo jungle, deux flacons de shampoing, de l'alcool modifié.
Des piles.
Un exemplaire de "l'Ombilic des Limbes" d'Antonin Artaud ainsi qu'un exemplaire de "Les bébés de la consigne automatique" de Ryû Murakami.
Un jeu de 54 cartes.
Quatre carnets Moleskine, trois stylos Bic noir, un critérium, une gomme.
Une photo jaunie et cornée d'un garçon de huit ans.
Trois grammes de cocaïne.
Une fiole de LSD.
Une feuille de buvard partiellement déchirée.
Des boites de Zyprexa, de Leponex, de Loxapac, de Tercian, de Teralene, et d''Efferalgan Codéine.
18 paquets de tabac Orlando, 8 paquets de Rizla.

Physionomie : 1m87, plutôt mince mais non dépourvu de muscles. Cheveux charbon, yeux sombres ne laissant pas entrevoir les pupilles, teint blafard. L'air hagard regardant ses chaussures presque constamment. Légèrement vouté dans une posture de repli sur soi, tout du moins la plupart du temps...

Caractère : Renfermé, secret, antisocial, rêveur. Du fait du traitement que je prend depuis, depuis combien de temps déjà? Bref, ces substances chimiques ont pour effet de me rendre assez taciturne et inexpressif, insensible à toute chose. Je n'éprouve ni joie ni tristesse, seule mes angoisses récurrentes m'animent d'un peu de vie. Sauf que les cachetons ça m'arrive d'oublier de les prendre, et qu'à la longue l'accoutumance en diminue les effet, et là...

Ce que vous fuyez avec tant d'ardeur : Moi-même.

Quel mot avez vous laissé avant de tout quitter : Sur la page déchirée d'un banal carnet, scotché sur le marbre d'une tombe, ta tombe, j'ai griffonné à la hâte ses quelques mots empruntés, a son attention, a ton attention : "Il y a une angoisse acide et trouble, aussi puissante qu'un couteau, et dont l'écartèlement à le poids de la terre, une angoisse en éclairs, en ponctuation de gouffre, serré et pressé comme des punaises, comme une sorte de vermine dure et dont tout les mouvements sont figés, une angoisse où l'esprit s'étrangle et ce coupe lui-même, -se tue." A. Artaud.

Portrait familial:

Maman, fille unique d'une famille de commerçant ayant fait fortune dans la confection (ça c'est ce qu'elle raconte), à hérité du pactole à l'âge de dix-neuf ans lorsque ces géniteurs périrent dans un accident (ça c'est aussi ce qu'elle raconte). Installée dans la vaste demeure familiale où elle s'ennuyait ferme, elle participait à tous les diners de charité et autres sauteries de friqués insipides à la recherche d'un mari. Elle se dégota mon père, mathématicien illuminé de sang bleu, qu'elle épousa rapidos, devenant ainsi comtesse. Elle nous expulsa de son vagin mon frère et moi deux ans plus tard, offrant tout son amour à mon frère, et à moi, son indifférence et sa cruauté. Vieille peau coriace elle est toujours en vie cloitrée depuis des années dans la demeure familiale passant ses journées à parler à la photo d'un garçon de huit ans.
Papa, noble sans le sou, dont le seul intérêt était les mathématiques, ayant l'espoir d'un jour trouver une équation révolutionnaire. Malgré sa rare présence parmi nous, il était un homme bon et doux. A notre naissance il reportât sur nous ses espoirs de gloire scientifique frustrés. Il s'aperçut rapidement qu'il ne pourrait rien tirer de mon frère, alors s'évertua à m'initier à la complexité des chiffres mais à son grand désespoir j'eus rapidement un vif intérêt pour la littérature. M'accordant plus d'attention qu'à mon frère dont il avait honte, il s'attira la haine de celui-ci. Alors que nous venions d'avoir huit ans il fit une chute accidentelle dans l'escalier, se rompant le cou, ce qui ravit mon frère et ma mère.
Félix, mon frère, mon ainé de cinq minutes. Nos rapport étaient dans l'attraction-répulsion. Etant des jumeaux nous avions un lien étroit, mais de nature diamétralement opposé nous n'arrivions jamais à nous comprendre. Son désir constant fut que je devienne tel que lui, et il y déploya monstre d'énergie sans succès. D'une cruauté sans pareille, doublée d'une ingéniosité semblant sans limite, il été craint des enfants de notre âge ainsi que des adultes. Il mourut à l'aube de nos neuf ans, lui aussi de façon accidentelle...

Portrait que votre famille ferait de vous: Pas la peine de s'étendre, ce que ces connards pensent de moi ce résume en quelques mots, à leur yeux je ne suis rien d'autre qu'un monstre, une aberration.

Manie(s), tic(s), maladie(s), phobie(s), obsession(s), antécédent(s) : Hé, mais t'es de la CIA ou quoi bordel!? J'hallucine, le questionnaire de ouf! Tu veux pas ma généalogie et le dossier médical de toute ma famille tant qu'on y ait!! Fuck-Off le vioc, prend ta tisane.

Quel genre d'écrivain croyez-vous être: Ben, aux vue de mon insignifiante expérience en la matière, qui fut tous sauf concluante, il semblerait que mes semblables ne sachent pas reconnaitre mon talent. Mais je compte bien prouver le contraire en participant à cette retraite!

Quel chef-d'œuvre comptez-vous écrire :
Un roman profond, sensible et intelligent qui saura toucher les gens au plus profond de leur être. Du sang du cul, du cul après le sang, du cul dans le sang,...

Quel est votre vœu le plus cher :
Me taper la pétasse aux gros seins dans les chiottes du café.

Vers quoi ou vers qui s'oriente votre désir de vengeance : Ma mère, cette chienne, cette déesse, cette catin, cette sainte... Spécial dédicace à toi maman, chauffe-toi j'arrive!

Avez -vous un casier judiciaire : En quoi ça vous regarde vous faites chier avec vos questions.

Orientation politique :
J'emmerde la politique et tout ces ronds de cuir démagogues.

Orientation sexuelle : Hétéro, putain, j'suis pas une fiote!

Quel est votre plat préféré : Steak tartare.

Celui que vous détestez : Les pâtisseries me font gerber.

Quelles sont les raisons qui vous ont fait écrire ou vous feront écrire : Un besoin, un désir incontrôlé, obsessionnel, un outil cathartique, un neuroleptique. Je vomis ces mots qui me hante en espérant les livrer en pâture au peuple qui en les ingérant m'en délivrerons. Plus sérieusement je kifferais pondre un best seller histoire de me taper un max de bonasses.

Croyez-vous en votre inconscient : Oui, non, peut-être, c'était quoi la question déjà?

Qui est votre idole :
Je chie sur les idoles et ceux qui les idolâtre.

De quoi avez-vous peur de manquer pendant ces trois mois : De médicaments.

Ce qui vous excite : C'est vachement perso comme question, est ce que je te demande si tu suces ton père?

Quel rêve faites vous le plus souvent : Le traitement que je prend m'empêche de rêver et/ ou de me souvenir de mes rêves, et c'est pas plus mal à vrai dire...

Quel cauchemar :
Idem question précédente.

Racontez moi enfin comment vous m'avez séduit dans l'arrière-salle du café, l'histoire que vous m'avez raconté, et qui fait que je vous ai choisis parmi tant de candidats : Je me suis approché de vous endossant mon costume de jeune intello bobo bien comme il faut, mettant en avant la publication de mon recueil de nouvelles il y a un an de cela (de la merde, même pas bon à se torcher avec, y en a eu que vingt cinq exemplaires dont vingt quatre ont finis à la poubelle). Voyant que ça vous laissait de marbre j'vous ai chopé par le col vous soulevant de votre putain de fauteuil d'handicapé de merde, et, vous regardant droit dans les yeux, bave aux lèvres j'ai tenu, maître renard, à peu près ce langage : «Hey l'vieux débris qui pue le formol, tu m'acceptes illico dans ta retraite de merde avant qu'j'utilise ton dentier pour faire du Body Art sur ta peau fripée!».

Comment avez-vous connu Cachtíc? Une petite voix m'en a parlé à l'oreille.

S'étouffe, râle, grogne : J'accepte que mon personnage disparaisse au cours de l'aventure à quelque moment que ce soit si cela est nécessaire au déroulement de l'intrigue. On se retrouvera en enfer.


Dernière édition par Psycho-Boy le Ven 12 Sep - 14:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M. Whittier
Chef d'atelier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1580
Humeur : Biblique
Date d'inscription : 20/04/2008

Schéma anatomique
Age: je parierais pour centenaire....

MessageSujet: Re: Psycho-Boy   Lun 28 Avr - 10:33

Quel dommage que votre jumeau si cruel ait rejoint les Limbes si tôt...
Des jumeaux en retraite, j'aurais tant aimé voir qui avait la meilleure plume What a Face

Embarquez jeune homme, il est vrai que votre recueil de nouvelles n'avait pas plus d'intérêt que le premier gratuit oublié sur un siège du RER mais votre gueule d'amour et vos petits poings serrés qui m'ont soulevé dans les airs avaient quelque chose de presque attendrissant

je ne laisse pas quelqu'un qui a autant de choses à régler au bord de la route

Un futur B. E. Ellis en Résidence peut être.... mu



Fiche Validée ARRËT SUR IMAGE

gaffe à vos strings demoiselles....


Dernière édition par M. Whittier le Lun 5 Mai - 22:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cachtice.forumchti.com/portal.htm
M. Whittier
Chef d'atelier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1580
Humeur : Biblique
Date d'inscription : 20/04/2008

Schéma anatomique
Age: je parierais pour centenaire....

MessageSujet: Re: Psycho-Boy   Lun 5 Mai - 22:34

Suspect .......................... 'tain.........!!!!!!


bois
ou
sors



Cool



interdit de poster avec Melody Jane tant que t'as pas signé mon pote mu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cachtice.forumchti.com/portal.htm
Psycho-Boy
La médecine est née du mal, si elle n'est pas née de la maladie.
avatar

Masculin Nombre de messages : 534
Localisation : Dans la gueule du loup
Humeur : Space Mountain
Date d'inscription : 23/04/2008

Schéma anatomique
Age: 21

MessageSujet: Re: Psycho-Boy   Lun 5 Mai - 23:07

C'pèce de vieil enfoiré.

Je sais pas ce qui me retiens de...

est ce qu'elle en vaut là peine, hummm...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M. Whittier
Chef d'atelier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1580
Humeur : Biblique
Date d'inscription : 20/04/2008

Schéma anatomique
Age: je parierais pour centenaire....

MessageSujet: Re: Psycho-Boy   Lun 5 Mai - 23:08

réfléchis bien chewwwwiiichewwwiiiiii mu je serais bien capable de te priver de dessert ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cachtice.forumchti.com/portal.htm
Psycho-Boy
La médecine est née du mal, si elle n'est pas née de la maladie.
avatar

Masculin Nombre de messages : 534
Localisation : Dans la gueule du loup
Humeur : Space Mountain
Date d'inscription : 23/04/2008

Schéma anatomique
Age: 21

MessageSujet: Re: Psycho-Boy   Lun 5 Mai - 23:11

J'aime pas le dessert!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

boxe

C'est fait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M. Whittier
Chef d'atelier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1580
Humeur : Biblique
Date d'inscription : 20/04/2008

Schéma anatomique
Age: je parierais pour centenaire....

MessageSujet: Re: Psycho-Boy   Lun 5 Mai - 23:16

leche botte .... mercccccccccccccccccccccccccccciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii Cool

et en Enfer tant que tu veux gueule d'ange, du moment que je m'y amuse king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cachtice.forumchti.com/portal.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Psycho-Boy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Psycho-Boy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Čachtíc :: ----IN ---Ce que vous êtes enfin prêts à laisser derrière vous :: Souriez! le petit oiseau va sortir-
Sauter vers: