Ne trahissez pas votre promesse.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Grand Frére

Aller en bas 
AuteurMessage
Grand Frère
L'eau est un peu épaisse, et pt'êt que tu devras la mâcher un peu avant d'avaler
avatar

Masculin Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 02/07/2008

Schéma anatomique
Age: 27

MessageSujet: Grand Frére   Ven 4 Juil - 13:54




Ce "Surnom" d'où vient il :
Plus qu'un surnom, c'est un titre. Celui par lequel les jeunes de ma cité m'interpellent, celui que le gouvernement m'a donné à une époque, celui qu'ils ont feint ne pas connaître depuis le changement de dictature !

Age : 27 ans

Profession:
Chômage depuis peu. Les emplois jeunes, récompense pendant un temps, ont été supprimé. Du coup, je me retrouve sans emploi, mais l'asso de la cité m'a pas mal occupé ces derniers temps.

Bagage :

Sac étanche et très résistant de couleur bordeaux et jaune, avec fermeture étanche par enroulement et clip. De type sac marin avec un format équivalent les 100x45 cm pour une contenance de 50 L.
J'avais acheté ce sac pour une sortie kayak avec les frères de la cité. N'ayant pas beaucoup de valises et sachant que celui ci possède une grosse contenance, je l'ai choisi.
A l'intérieur se trouve toute ma garde robe personnelle composée de 3 jeans du délavé au moins délavé, 2 joggings, 2 bermudas, un short maillot, 3 tee shirt, 3 chemises (2 unies et 1 rayées), 5 caleçons, 5 paires de chaussettes, une paire de tongs et 2 serviettes (une de toilette et une de plage).
Ensuite une trousse de toilette avec gel douche, tondeuse, brosse à dents, dentifrice, parfum et déodorant.
En dernier, j'y ai glissé, un baladeur mp3, le cycle des princes d'Ambre et le premier bouquin de la compagnie noire. Non, ne me regardez pas comme ça ! c'est juste que moi j'ai pas trop l'habitude de fréquenter des intellos ! Et j'ai un pote qui a un pote qui aime bien les Médiéval fantastique et qui m'a dit que ces livres étaient pas mal... Si cela se trouve, je ne les ouvrirais pas du séjour.
Pour finir, mon sac contient un petit lancer télescopique ainsi qu'une petite boîte de pêche contenant couteaux, fils, hameçon, câble pour la pêche au gros, plusieurs bouchons et des plombs de différentes tailles.

Physionomie:
Les yeux clairs, mais durs, ils ont vu trop de chose pour être autrement. Le crâne rasé à 1 mm, ce qui correspond à un passage à la tondeuse sans sabot. Imberbe ! Evite tout commentaire s'il te plait !
Je mesure 1m78 pour 70 kg.
Physique sportif, j'entraîne souvent les jeunes au foot, certains sont doués, et puis tant qu'ils jouent au foot, ils ne sont pas tentés par autre chose.
Mon style vestimentaire. J'adore ma veste en cuir avec de la fourrure aux extrémités. C'est la classe !
En dessous, Tee shirt ou chemise et un peu plus bas, jean ou jogging, tout dépend de mon activité et de mon humeur. J'aime pas spécialement me faire trop remarquer, mais j'aime pas passer pour un bouffon non plus. En tout cas, pas beaucoup de marques dans mes fringues, c'est ce genre de chose qui conduit les frères a avoir des activités extra-scolaire !

Caractère:
Orgueilleux lunatique, mais j'essaye de me maîtriser le plus possible. Pas le choix quand on doit être un exemple. La violence ne résout rien, mais putain ça fait du bien parfois !
En même temps, je pense être quelqu'un de gentil, prêt à se surpasser pour changer les choses.
Carré ! Les choses doivent être comme ça et comme ça, tu vois ? Si c'est bancale, ça le fait pas, ça amène rien de bon. J'aimerai bien que les frères de la cité comprennent ce que je viens de dire.
La drogue, l'alcool, ça change les hommes, tu vois ? On devient quoi ? Des bêtes, des sauvages, on castagne en boîte de nuit et après ?
Après y'a répression mec ! ou zonzon. Si on veut que les gens relèvent la tête vers nous, faut pas tomber dans ce genre de chose.
Tu vois, on a pas la chance d'être né sous une bonne étoile. Nous quand on se fait choper avec de la drogue, on est direct dealer, peu importe la quantité ! Maintenant prenons un gars qui habite dans les résidences, pas dans la cité tu vois, ben lui il se fait choper on lui dit quoi ? On lui dit que c'est à cause de ses fréquentations, et on lui donne une autre chance.
Du coup je me bas ! Comment tu le vivrais toi une telle inégalité ? T'aurais pas un peu la haine ?
Arrête t'aurais la haine c'est tout ! Mon boulot moi, c'est d'apprendre aux jeunes à maîtriser cette haine, de s'en servir pour faire autre chose que de la violence. Tu vois, il faut qu'il se mette à fond dans quelques choses, le sport, les études, un truc sain tu vois ? Un truc qui les mettent au dessus de tout ça. Un truc qui les fasse grandir, qui puisse les sortir de tout ça.

Ce que vous fuyez avec tant d'ardeur:
Je suis pas une flippape moi ! Tu vas où toi ? Si je suis là, c'est pour attaquer au contraire. Je vais écrire un bouquin pour obliger les gens à regarder autre chose que leurs propres orteils ! S'ils ne viennent pas à la cité, c'est la cité qui ira les chercher !

Quel mot avez vous laissé avant de tout quitter:

Sur la table de chevet de Rebecca.

Tu sais l'autre soir, c'était pas un mytho ! J'vais l'écrire ce bouquin ! Je t'aime sœurette.

Portrait familial:

Ma sœur, Rebecca, 23 ans, s'occupe de l'asso avec moi. De caractères exécrable, mais elle représente tout pour moi.
13 ans, comme beaucoup de fille de son âge, elle rêve au prince charmant. Elle finit par tomber amoureuse d'un gars plus âgé qui se trouve être un caïd. Allant au bout de sa passion, elle couche avec lui. Mais tout ceci n'est pas vraiment réciproque, d'abord par amour, puis ensuite par peur, elle augmente peu à peu la fréquence de ses relations sexuelles, mais aussi le nombre de ses partenaires, pour finir au fond d'une cave, violentée et abusée.
J'allais sur mes 18 ans à l'époque, et j'ai réglé le problème.
S'en suivirent des années noires pour ma sœur, entre son psy, les témoignages contre les rescapés, pour finalement intégrer le mouvement "Ni pute ni soumise" à l'aube de ses 20 ans.
De mon côté, j'étais devenu Le "Grand frère", peut être parce je ne l'avais pas suffisamment été avec elle. Mais surtout parce que je ne voulais plus que cela se reproduise. Enfermés comme des chiens à l'intérieure de notre zone, et personne pour regarder par dessus les barrières, personne pour prendre les choses en main. Les seuls attentions que nous obtenions de l'extérieur pouvaient se résumer en un seul mot : Répression.

Nous étions des sauvages, abandonnés par tous, il a bien fallu que certains prennent les choses en main. Certains qui étaient parvenus à gagner le respect de la meute, peu importe le moyen. Ce n'est que plus tard, considérant ma situation, que certains hommes en costard cravate ont décidé de s'appuyer sur moi. Sans doute pour se tirer la couverture, mais surtout pour pouvoir continuer de fermer les yeux sur les cités. "Laissez les entre eux ! Ils se boufferont !"

Ainsi, je me suis retrouvé avec un emploi jeune, ambassadeur de tri de la cité, rien d'extraordinaire, je devais donner aux habitants les informations sur les consignes de tri, contrôler la qualité du tri sur la base des relevés d'information du terrain, et entretenir la motivation sur les consignes de tri par le biais d'animations, de manifestations et réunions. Voilà la récompense que l'on donnait à ceux qui avait reçu la médaille de "Grand Frère des Cités".

Après ma sœur, je dois avoir un père. Je ne l'ai jamais connu, et je n'ai jamais posé de question. En même temps, beaucoup de jeunes sont dans mon cas, c'est pas un scoop dans le coin.

Enfin, ma mère, la "mama, gentille, aimante mais un peu à côté de ses pompes. Au foyer, ses principales préoccupations sans les tâches ménagères dans notre cage à poule, et la cuisine avec de multiples recettes à base de semoule, riz, pattes et pomme de terre. Elle cuisine très bien.
On ne peut pas dire qu'elle ne soit pas présente pour nous, mais ses œillères sont telles qu'on ne peut pas vraiment se confier à elle. Et puis il y a déjà tellement de visages féminins dans nos cités. 90 % des instituteurs, 100 % des assistantes sociales, les visages masculins sont essentiellement les pompiers et les flics. Ce qui explique en partie le comportement adopté par les jeunes vis à vis d'eux.

Portrait que votre famille ferait de vous:

Ma soeur vous dira que je suis quelqu'un de bien et de gentil. Ma mère aussi d'ailleurs.
Les jeunes vous diront qu'ils m'envient, et aimeraient bien devenir comme moi. C'est que j'ai pris l'habitude de dispraître quelques heures un soir sur deux en moyenne. Certains vous diront que je suis un grand dealer, d'autres un trafiquant d'arme, certains iront même jusqu'à vous dire que je suis tueur à gage. Bande de Pichu ! Remarque, si cela me confère le poids suffisant pour les faire se tenir à carreaux, ça me va ! En espérant qu'ils grandissent vite pour comprendre que ce genre d'activité mène à une impasse.

La vérité sur mes disparition ? Si je te le dis, le moindre sourire sur ton visage et même ta mère, elle te reconnaîtra plus !
En fait, j'ai une passion, et c'est la pêche ! J'aime bien faire le vide, un peu d'eau et de verdure, ça change du béton et puis je peux laisser libre court à mes instinct de prédateur !

Quel genre d'écrivain croyez-vous être:
Celui qui va préférer le fond à la forme. Je veux dénoncer ce que je sais, qu'on arrête de se laisser enfumer le cerveau par les costards cravates !

Quel chef-d'œuvre comptez-vous écrire:
Un hommage sur la gestion des cités.

Quel est votre vœu le plus cher:
Quoi ? T'es un flic ?
Va y lâche moi, j'ai pas envie de répondre à cette question !

Vers quoi ou vers qui s'oriente votre désir de vengeance:
les hommes politiques, tous ceux qui ont voté Sarko, tous ceux qui ferment les yeux sur les cités !

Avez -vous un casier judiciaire:
Evidemment ! On ne règle pas tous les problèmes si facilement.

Orientation politique:
Athée ! Je crois en moi.

Orientation sexuelle:
Tu m'as vu dans la cage aux folles ou quoi ?

Quel est votre plat préféré:
Kebab sauce blanche et harissa

Celui que vous détestez :
Aucun pour le moment.

Quelles sont les raisons qui vous ont fait écrire ou vous feront écrire:
Si je prends un dictaphone pour dire ce que j'ai à dire, je ne parlerai pas longtemps !

Croyez-vous en votre inconscient:
En tout cas lui il croit en moi !

Qui est votre idole:
Personne ne mérite d'être idolâtré !

De quoi avez-vous peur de manquer pendant ces trois mois:
De rien. Du moment que j'ai un espace vital pour moi tout seul du type un bout de jardin, ça m'ira parfaitement. Je ne considère pas ceci comme des vacances.

Ce qui vous excite:
A la pêche, légère brise sur mon front, j'ai repéré un poisson avant que celui çi ne se doute de quoi que ce soit.
Je ne vais pas lui mettre l'appât sous le nez, cela éveillerait ses soupçons.
J'analyse le sens du courant ou du vent,
Je repère l'endroit exact où il faut déposé l'appât, assez éloigné pour que la proie n'entende rien, suffisamment proche pour être sûr que le bouchon dérivera à l'endroit souhaité.
Je dois ensuite estimer la force pour jeter exactement à l'endroit que je viens de déterminer.
Je m'exécute, le bouchon dérive, le poisson regarde passer son repas et se rue dessus.
Il mord, et s'attrape à l'hameçon ! Le frein se déroule sous la puissance qu'il déploie, je ne flanche pas, le laisse prendre du fil que je lui reprends au moindre faux pas de sa part.
Après lutte acharnée, lorsqu'il est fatigué, je l'épuisette pour le sortir de l'eau.
Le plaisir de le peser sur ma balance électrique (ma sœur a toujours pensé que c'était pour peser la beuh d'ailleurs) et de découvrir qu'il dépasse le kilo.
Je le relâche, le regarde partir et m'ouvre une bière !
Ça, je kiffe !

Quel rêve faites vous le plus souvent:
Seul les cauchemars me réveillent, où à la limite les éjacs quand ça m'arrive, mais c'est un peu perso comme rêve ça !

Quel cauchemar:
Celui que ma sœur a dû vivre avec l'autre enfant de putain !

Racontez moi enfin comment vous m'avez séduit dans l'arrière-salle du café, l'histoire que vous m'avez raconté,
et qui fait que je vous ai choisis parmi tant de candidats:

Dés mon entrée dans ce café, je t'ai observé, vorace. Les gens autour n'existaient pas, comme les gars comme moi ne devaient pas exister pour eux ! Juste toi, moi et ce que nous recherchions.
J'ai cherché les courants, le sens du vent, tu ne laissais rien transparaître, ou si peu. Pas de faiblesse me permettant de m'assurer une place dans ta retraite pour intellos. Tu possédais le même regard que moi, celui d'un prédateur guettant ses proies, s'humidifiant les papilles en imaginant leur saveur respective.
J'aurai pu utiliser un leurre, jouer un rôle en calquant mon comportement sur celui d'un candidat reçu un peu plus tôt. Par exemple sur celui qui jouait le come back de Jésus ! Mais tu étais plus qu'un simple poisson carnassier, ton regard était plus pesant, un poisson bien particuliers.

Maintenant assis en face de toi, je suis plus décidé que jamais. Je pense aux raisons de ma présence en ces lieux, image de ma sœurette, celles des frères de la cité. Regarde-moi papi, vois toute la rage et la haine qui m'anime aujourd'hui, qui me feront aller au bout !



"Salut,
Je suis là pour écrire. J'ai un sujet et pas mal de truc à balancer. Je pensais faire un genre de pacte avec toi, si tu me donnes les moyens d'être publié, je te garantie que je vais enfumer le cerveau à mes lecteurs !
Je suis pas là par plaisir tu vois, ou pour me contenter de mettre des trucs imaginaires sur papier tu vois. Moi c'est du réel ! Le quotidien de mon pays, de ton pays, mais dans ma cité !
Moi je vois tant de gens penser et agir d'une façon dite banale, j'me dis que la désinformation règne en maître sur cette terre.
Pendant que certains se creusent la cervelle pour occuper leur we, d'autres se font tabasser, violer, insulter, et cherchent des cailloux pour bouffer.
Prends moi papi, et je te parlerai de la life !"



Comment avez-vous connu Cachtíc?
Connaissance.


J'accepte que mon personnage disparaisse au cours de l'aventure à quelque moment que ce soit si cela est nécessaire au déroulement de l'intrigue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M. Whittier
Chef d'atelier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1580
Humeur : Biblique
Date d'inscription : 20/04/2008

Schéma anatomique
Age: je parierais pour centenaire....

MessageSujet: Re: Grand Frére   Ven 4 Juil - 15:00


Dans ce café est entré un homme au cœur piétiné,
ses grands yeux clairs sur moi se sont vissés
et c'est son braille que j'ai tenté de déchiffrer :


Je suis fatigué de devoir courir les routes et d'être seul,
fatigué de trembler comme une feuille
fatigué de ne pas avoir le moindre ami,
et surtout fatigué de ne pouvoir donner mon avis
comme John Kafé dans la ligne verte
je suis fatigué de marcher sur les bouts de verres, marre de me sentir inerte,
fatigué de ce système,
où personne dès que t'es étranger ne t'aime
fatigué de tenir les murs
écorché je le suis par tous ces points de sutures
combien faudra t il de point de soudures
pour que se cicatrise mes blessures


on a coutume de dire que la vie est dure
comme MNLK, moi je me bats pour le futur quelle aventure
mon oxygène est souvent impure
Grand frère un homme rempli de brulures


je suis fatigué de n'être à vos yeux qu'irracible
ce slam pourtant est bien lisible
ma seule rîchesse est une croix et une bible
fatigué je le suis par ce mal être qui me crible
je suis fatigué et j'en ai plein les bourses
que les gens me prennent pour un ours
j 'ai 27 ans
et je suis fatigué de souffler sur les bougies quand tout le monde est absent
fatigué de vivre dans la disgrâce
depuis mon enfance, le temps ne m'a fait que des coups de crasse
fatigué de ce destin qui me torpille
pourquoi avec moi l'amour roupillle


on a coutume de dire que la vie est dure
comme MNLK, moi je me bats pour le futur quelle aventure
mon oxygène est souvent impure
Grand frère un homme rempli de brulures


je suis fatigué que l'on me prenne pour un pestiféré
et souvent je me suis vu allongé sur la voie ferrée
car trop me martèle tel un marteau piqueur
avec un air moqueur que je connais par cœur
fatigué de tous ces sens interdits
là où je vais , on me stoppe suis je maudit?
je ne suis qu'un orphelin que ce monde a abandonné
qui au lieu de m'aider a préféré partir en randonnée
je suis fatigué de toutes ces promesses
j'ai souvent eu l'impression d'être un chien en laisse
j'attends toujours pour me sortir d'affaire, un remède
en attendant combien comme moi, n'arrête pas de crier à l'aide

on a coutume de dire que la vie est dure
comme MNLK, moi je me bats pour le futur quelle aventure
mon oxygène est souvent impure
Grand-frère un homme rempli de brulures



Amrim



Allez mon frère je t'embarque dans mon rafiot
T'as su toucher juste là où il faut
Je viens pas vraiment du même endroit que toi
Mais j'saurais bien faire jaillir les mots de tes doigts
De ceux qui soignent et de ceux qui écorchent
De ceux qui frappent et de ceux qui ricochent

Là où tu vas y a pas de rémission
Mais je t'offre un lieu pour faire ta Révolution !


Llléééllléééla
yes

Bienvenu mon frère !

Fiche Validée



et bon courage.... parce qu'après ce petit moment poétique, c'est moi qui vais sortir la trique Twisted Evil

_________________
"parce que je suis toujours un garçon en pleine croissance" O_o'


Dernière édition par M. Whittier le Ven 4 Juil - 15:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cachtice.forumchti.com/portal.htm
Grand Frère
L'eau est un peu épaisse, et pt'êt que tu devras la mâcher un peu avant d'avaler
avatar

Masculin Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 02/07/2008

Schéma anatomique
Age: 27

MessageSujet: Re: Grand Frére   Ven 4 Juil - 15:05

OUAICH MEC !!!

Tu déchires Papy !

Cimer et à la revoyure !

yo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M. Whittier
Chef d'atelier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1580
Humeur : Biblique
Date d'inscription : 20/04/2008

Schéma anatomique
Age: je parierais pour centenaire....

MessageSujet: Re: Grand Frére   Ven 4 Juil - 15:07

je remet l'édit ici au cas où tu t'en croirais quitte
llléélllééélà

parce qu'après ce petit moment poétique, c'est moi qui vais sortir la trique
vampire

_________________
"parce que je suis toujours un garçon en pleine croissance" O_o'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cachtice.forumchti.com/portal.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grand Frére   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grand Frére
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine
» Nouveau lac formé par le séisme en Haïti menace d'inonder Grand-Goâve
» des idées de grand'mère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Čachtíc :: ----IN ---Ce que vous êtes enfin prêts à laisser derrière vous :: Souriez! le petit oiseau va sortir-
Sauter vers: